Un T-50 PAK FA au décollage, le 10 août 2012. Source : Aleksandr Markin
Un T-50 PAK FA au décollage, le 10 août 2012. Source : Aleksandr Markin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

United Aircraft Corporation (UAC) a annoncé que son Sukhoi T-50 PAK-FA, un avion de combat furtif de cinquième génération, est maintenant prêt pour la production de masse. Selon le journal russe Izvestia, le chasseur de cinquième génération répond presque entièrement aux exigences des capacités de combat de l’armée. UAC prépare également une proposition qui sera soumise au ministère de la Défense russe sur la mise en production de série. Les livraisons d’appareils, selon le commandant des forces aériennes russes, Viktor Bondarev, devraient commencer en 2017.

Le T-50 ne sera pas massivement acquis. S’il se positionne comme le principal rival du F-22 Raptor américain, son coût est plus réduit. Le coût du programme de la création d’un Raptor est estimé à 74 milliards de dollars et le coût unitaire de l’avion F-22 est de 146 millions de dollars. Au total, 187 F-22 ont été acquis, puis le programme arrêté. Le vice-ministre de la Défense russe pour l’Armement, Youri Borisov, a dit que les militaires achèteront un plus petit nombre d’avions de chasse de cinquième génération que prévu dans le programme d’Etat de l’armement à l’horizon 2020. Les militaires ont pour l’instant un contrat pour 12 appareils et après leur mise en service on pourra déterminer combien d’avions de ce type il sera possible de payer.

Le T-50 remplit la principale exigence des chasseurs modernes, à savoir d’être un « avion intelligent », souligne Sputnik News. Son radar unique à balayage électronique actif conçu par l’Institut Tikhomirov voit tout ce qui se passe dans les airs et au sol dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. Il peut suivre plusieurs cibles en verrouillant sur elles l’armement du chasseur. Selon les constructeurs, il peut les attaquer simultanément en tirant des missiles en éventail. Et ce aussi bien contre des cibles aériennes qu’au sol. Construit par Soukhoï, une version issue d’une coopération indo-russe verra aussi le jour sous l’appellation HAL FGFA. L’appellation PAK-FA (en russe : Перспективный Авиационный Комплекс Фронтовой Авиации) peut être traduite en français par « Futur Système Aéronautique de l’Aviation du Front ».